5 piliers pour renforcer son immunité

5 piliers pour renforcer son immunité feed good audrey delnatte

Au-delà des gestes d’hygiène et de distanciation sociales largement relayés par les médias, nous avons à notre niveau d’autres moyens d’action pour nous protéger : le renforcement de notre immunité. Voyons ensemble 5 piliers sur lesquels vous pouvez AGIR pour renforcer vos défenses immunitaires.

Comment se protéger ?

Comment se protéger des virus en général, et du COVID-19 en particulier, puisque c’est celui qui nous préoccupe le plus en ce moment ?

Hygiène et distanciation

La première mesure de protection pour ne pas tomber malade, c’est évidemment d’éviter d’entrer en contact avec le virus.
On retrouve donc les gestes de prévention que l’on ne présente plus et qui sont largement relayés par les médias : 

  • rester chez soi,
  • se laver les mains régulièrement avec du savon,
  • éviter de se toucher le visage,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • garder une distance de 1,5 m avec autrui,
  • porter un masque…

Ce sont des gestes “barrières” qui limitent la propagation du virus et notre propre contamination.

Système immunitaire

Mais, une fois que nous entrons en contact avec le virus, que se passe-t-il ?
C’est notre système immunitaire qui entre alors en jeu pour lutter contre le virus. Il s’agit de notre seconde barrière de protection.

Une immunité performante sera plus à même de combattre efficacement un virus qu’un système immunitaire défaillant. C’est ce qui explique que certaines personnes sont porteuses du virus sans ressentir de symptômes, tandis que d’autres personne y succombent.

Or, nous avons entre nos mains des leviers d’action pour renforcer nos propres défenses immunitaires. Je vais vous présenter dans cet article 5 piliers que vous allez pouvoir développer pour vous rendre plus résistants.

Ce n’est donc PAS un fatalité. Tout comme nous sommes acteurs pour lutter contre la propagation du virus, nous pouvons agir pour une immunité plus performante. 

C’est une bonne nouvelle ça, vous ne trouvez pas ?

Toutefois, aucun miracle n’existe : pour être efficaces, ces 5 piliers sont à entretenir quotidiennement, période de coronavirus ou non. Bien plus que des simples gestes de prévention, il s’agit d’un style de vie. Qui vous rendra plus résistant face aux virus et autres agresseurs, mais qui aidera également à prévenir toutes les autres maladies dites de civilisation (diabète, maladies cardiovasculaires, cancer…) tout en affectant positivement votre bien-être général.

Quels sont ces 5 piliers ?

1/ Une alimentation vraie

Par « vraie alimentation », je veux dire la moins transformée possible.

Adieu les aliments ultra-transformés, trop sucrés, trop salés, riches en mauvaises graisses, saturés d’additifs et vide de tout nutriment intéressant pour l’organisme.

Vive les produits de saison, locaux, bio cuisinés avec amour ♡

Notre intestin et notre flore intestinale jouent un rôle primordial dans l’immunité. On les chouchoute en évitant les sucres raffinés, le gluten et les produits laitiers et en mangeant beaucoup de végétaux, riches en fibres et en polyphénols protecteurs.

2/ Une activité physique régulière et modérée

Pratiquer régulièrement une activité physique, sans excès, participe au renforcement immunitaire.

Nos défenseurs, les globules blancs, carburent à la glutamine, un acide aminé présent dans les aliments riches en protéines et dans nos muscles. Ils en ont besoin pour leur croissance et pour se multiplier. En cas d’infection, les besoins ainsi que la demande en glutamine augmentent, d’où l’importance d’avoir une bonne réserve musculaire.

L’activité physique contribue à conserver une bonne masse musculaire et, par la même occasion, contribue à se constituer un capital de glutamine qui pourra soutenir nos globules blancs en cas de nécessité.

Les salles de sport sont fermées et les cours collectifs annulés, mais il est encore possible de bouger pendant cette période de confinement.

Quelques possibilités : marche rapide, course à pied, Zumba en ligne, pilates, HIIT, vélo – intérieur ou extérieur, jardinage, musculation…

3/ Une bonne gestion du stress

Le stress est LE facteur numéro un qui affaiblit notre système immunitaire.

Je trouve qu’apprendre à gérer son stress devrait être enseigné dès la maternelle ! Ce serait d’utilité publique.

C’est une véritable force pour traverser les épreuves de la vie, comme celle que nous vivons actuellement, d’ailleurs.

Il existe plusieurs techniques : relaxation, sophrologie, yoga, relativisation, le jeu, le rire, la méditation, la cohérence cardiaque, le sport (encore lui !)…

Personnellement, j’ai aussi choisi de ne plus regarder les infos, déjà avant l’épisode du coronavirus. J’ai remarqué que ça avait un effet particulièrement anxiogène chez moi. Je me limite donc au strict nécessaire.

4/ La respiration

Notre système immunitaire est très gourmand en oxygène. C’est le plus gourmand après notre cerveau.

Alors, bien sûr, on respire tous (sinon vous ne seriez pas en train de me lire). Mais, notre respiration automatique et inconsciente est loin d’être optimale.

Comment optimiser son oxygénation ?

  • Aérez les pièces de vie, en particulier la nuit et les lieux de travail (minimum 15 minutes 2 fois par jour).
  • Allez le plus souvent possible, vous oxygéner en pleine nature.
  • Intégrez une activité physique quotidienne (eh oui, encore !).
  • Pratiquer la respiration complète plusieurs fois par jour.

La respiration complète

Voici la marche à suivre pour respirer complètement :

  • gonflez le ventre en inspirant par le nez ;
  • puis gonflez les poumons en vous redressant et en plaçant les épaules en arrière ;
  • bloquez votre respiration quelques secondes (pour laisser le temps aux échanges gazeux de se faire) ;
  • soufflez à fond jusqu’à ce que votre abdomen se rétrécisse au maximum en expirant par le nez.

Répétez l’opération, au moins une douzaine de fois, en bloquant la respiration de plus en plus longtemps.

Pratiquez cet exercice au moins 3 fois par jour.

5/ Le sommeil

C’est pendant la nuit que le corps se régénère, se répare et récupère.

Quelques conseil pour favoriser un bon sommeil :

  • Mangez végétarien le soir.
  • Ne pas pratiquer une activité physique trop tardivement.
  • Évitez de trainer devant les écrans en soirée.
  • Évitez les boissons excitantes comme le café.
  • Relaxez-vous avant le coucher avec des exercices de respiration.
  • Les écrans d’ordinateur et de télévision peuvent maintenir éveillé et nuire à la qualité du sommeil.

Devenez acteurs de votre immunité

Vous l’aurez compris, nous avons chacun un rôle à jouer pour notre santé.
Je vous ai livré ici, plusieurs conseils pour avancer dans la bonne direction, et il en existe encore beaucoup d’autres !
L’important n’est pas de connaître ses conseils, mais bien de passer à l’action !

Alors, qu’allez-vous instaurer dès à présent ? Prenez le temps de la réflexion.
Quel prochain petit pas allez-vous faire, pour prendre soin de vous ?

Je vous souhaite une bonne santé !

Tu souhaites revenir à l’essentiel, simplifier, désencombrer et assainir ta vie pour gagner en sérénité au quotidien et être présente pour tes enfants ? Je suis là pour t’aider.

Lire plus à ce sujet

Articles récents

Comment rester positif dans un monde qui part en vrille ?

Comment rester positif dans un monde qui part en vrille ?

Peut-être partages-tu mon ressenti par rapport à ce qu'il se passe autour de nous. Notre maison brûle J'ai l'impression d'assister impuissante à la dégradation de notre monde - et à ses conséquences - ainsi qu'au clivage de la société. J'ai mal pour mes enfants,...

3 conseils pour arrêter de t’éparpiller

3 conseils pour arrêter de t’éparpiller

Stop à la culpabilité Je voudrais commencer par te rappeler de ne pas culpabiliser. Tu fais de ton mieux, et c'est très bien. Peut-être que tu te compares aux autres, et que tu te sens nulle de (biffer les mentions inutiles) : ne pas avoir un magnifique...

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.